L’ONHYM a édicté une stratégie visant la réduction de l’impact sur l’environnement des activités d’exploration et d’exploitation pétrolière pour prévenir la pollution, préserver les écosystèmes et protéger l’environnement.

Cette stratégie vise l’application du principe de précaution, l’utilisation des meilleures pratiques environnementales et le cas échéant, le rétablissement des sites en cas de préjudice.

Un ensemble de mesures de protection de l’environnement est mis en place pour minimiser l’impact des travaux d’exploitation et de la production pétrolière et atténuer tout effet négatif sur l’environnement.

Etudes d’impact sur l’environnement

Afin d’assurer l’indispensable équilibre entre l’économique et l’écologique, des études d’impact sur l’environnement sont réalisées préalablement à toute opération de forage ou de production. Dans chaque cas, un aperçu est donné sur les aspects particuliers susceptibles d’affecter la sensibilité et la vulnérabilité de l’environnement. Un certain nombre de suggestions sont présentées pour atténuer les impacts négatifs sur les milieux.

Eau de gisement

Par eau produite du gisement, on désigne les eaux présentes dans les formations et produites avec les hydrocarbures pendant la phase d’extraction. La séparation de cette eau nécessite l’utilisation des additifs désémulsionnants, produits généralement non biodégradables.

La principale préoccupation pour ce qui est de l’eau produite est sa teneur en hydrocarbures et en métaux lourds. En raison des volumes importants de cette eau, il est habituellement impossible de les traiter autrement que par rejet dans des bassins imperméabilisés conçus à cet effet.

Mesures préventives

L’ONHYM procède selon des méthodes et des mesures préventives afin de mettre en place une approche écosystémique appropriée en matière de gestion de l’exploitation pétrolière :

- Les gazoducs font l’objet de contrôles préventifs relatifs tant à leur résistance qu’à leur étanchéité ;

- La protection cathodique de toutes les canalisations (gazoducs) pour empêcher les phénomènes de corrosion de se produire ;

- Les résidus et déchets inutilisables (boues, sédiments,…) sont soit détruits, neutralisés ou éloignés et disposés dans des décharges créées pour cet usage ; 

- Les caves de puits, les bassins et les bourbiers reçoivent un revêtement imperméable ;

- L’isolement par clôture et la surveillance permanente des sites de production ;

- Les effluents à l’état gazeux qui ne sont pas utilisés sont brûlés à l’aide de torches ;

- Lorsque l’effluent gazeux contient des éléments nocifs tel que l’anhydride sulfureux ou le gaz carbonique en quantités importantes, des dispositions particulières sont prises pour éviter la pollution de l’entourage environnant ;

- L’information, la formation et le perfectionnement du personnel chargé de l’exploitation et de la production des gisements ;

- L’installation dans chaque site de production d’un système d’extincteur d’incendie.

 

P44-1

Centre d’exploitation et de production du gisement de Meskala

P44-2

Torche verticale

P44-3

Puits de production avec clôture