Introduction

Le bassin de Zag - Bas Draa est limité par l’Anti-Atlas au nord, la chaîne de l’Ougarta à l’est, et par le massif des Reguibat, la chaîne mauritanienne et le bassin de Tarfaya à l’Ouest. Il couvre une superficie de 77 624 Km². C’est l’un des plus importants bassins et le moins exploré en Afrique du Nord, avec une colonne sédimentaire paléozoïque qui dépasse les six (6) kilomètres d’épaisseur avec environ un kilomètre de roche mère potentielle du Silurien.

Base de données

Au 31 décembre 2018, la base de données disponible est représentée par 3248 km de lignes sismiques 2D à couverture multiple, en plus de 25 puits d’exploration.

Evolution sédimentaire et tectonique

Le bassin de Zag - Bas Draa est formé par des séquences sédimentaires paléozoïques d’une épaisseur dépassant les 7000 m. Au début du Paléozoïque, une zone relativement stable s’est développée le long d’une marge passive, où la sédimentation a été contrôlée par les variations eustatiques. Vers la fin du Dévonien, cette marge passive a subi l’effet de l’orogenèse hercynienne qui a provoqué le soulèvement de l’Anti-Atlas, et le plissement des couches paléozoïques dans le bassin.

Systèmes pétroliers

Roches mères

Le bassin de Zag - Bas Draa renferme des dépôts considérables d’argile noire du Silurien. D’autres roches mères ont été identifiées dans l’Ordovicien Inférieur, le Dévonien Supérieur et le Carbonifère. Les analyses géochimiques indiquent que les valeurs COT varient entre 0,5 et 6,99 %, et la matière organique est de type II à III.

Les données géochimiques disponibles indiquent que la roche mère du Silurien est située dans la fenêtre à huile au niveau du flanc sud, et serait dans la fenêtre à gaz au flanc nord du bassin.

Roches réservoir

Les principales roches réservoirs sont les grès du Cambrien, de l’Ordovicien Supérieur, du Dévonien Inférieur et du Carbonifère Inférieur. La porosité varie de 5 à 11 % et peut atteindre 15 % dans les zones fracturées.

Roches couverture

Les principales roches couverture sont celles de l’Ordovicien Inférieur, du Silurien, du Dévonien Supérieur, en plus d’une formation épaisse intercalée d’argile carbonifère.

Pièges

Les pièges structuraux et stratigraphiques existent dans le bassin de Zag - Bas Draa. Les variations latérales de faciès et les structures synsédimentaires sont les principaux pièges stratigraphiques surtout dans le Cambrien, l’Ordovicien et le Dévonien. Les pièges structuraux sont liés à la phase hercynienne mettant en évidence plusieurs types de structures plissées et renversées et des blocs faillés.

Play Concepts

Le play paléozoïque est représenté par les objectifs du Dévonien Inférieur, dont la charge est assurée par les roches mères de l’Ordovicien Inférieur et du Silurien. La couverture est assurée par les argiles du Dévonien Supérieur.

Un play additionnel, représenté par le Carbonifère Supérieur et alimenté à partir du Dévonien Supérieur, existe également dans ce bassin. La couverture au niveau de celui-ci est assurée par les argiles du Viséen Moyen et Supérieur.

Prospects et Leads

Les études disponibles indiquent la présence de déformations hercyniennes. Des pièges stratigraphiques liés particulièrement aux séries du Cambro-Ordovicien, existent dans le bassin. On note également la présence possible de récifs dans le Dévonien Moyen.