Mission et Tâches :

A l’instar des grandes sociétés pétrolières, l’ONHYM s’est doté d’un département de Géochimie Organique qui a pour mission :

  • Assurer une veille régulière sur les thèmes de la géochimie organique, son application à l’exploration pétrolière, et l’instauration des nouvelles méthodes d’analyses.
  • Assurer la réalisation des analyses et des études géochimiques pour le compte de l’ONHYM et des clients externes…
  • Développer la modélisation géochimique et thermique et son application à l’exploration pétrolière.

Deux principales méthodes sont utilisées pour les analyses et les études :

  • La méthode analytique par la Pyrolyse Rock-Eval
  • La méthode optique par microscopie

Prestations :
Le département de Géochimie Organique est composé de :

  • Un laboratoire d’analyses Géochimiques
  • Une entité d’études et de modélisation géochimique et thermique des bassins sédimentaires.
  • Une Pyrolyse Rock-Eval,
  • Une méthode optique par microscopie

La Pyrolyse Rock-Eval

Cette méthode consiste à pyrolyser un échantillon de roche afin d'évaluer sa richesse en matière organique, son potentiel pétrolier et la qualité de son kérogène.

Paramètres déterminés :

  • Le carbone organique Total (TOC) : évalue la richesse de la roche en matière organique et sa prédisposition à générer des hydrocarbures.
  • Le potentiel en hydrocarbures libres (S1) : c’est la quantité d’hydrocarbures libres contenu dans la roche,
  • Le potentiel en hydrocarbures résiduels (S2) : c’est la quantité d’hydrocarbures généré par pyrolyse et qui représente les hydrocarbures qui auraient été générés si la roche avait atteint un stade de maturation suffisant.
  • Tmax en °C : détermine le degré de maturation de la roche mère. "elle est la température de pyrolyse enregistrée au maximum du pic de génération S2".
  • Le carbone minéral : évalue la teneur en carbonate
  • Le carbone résiduel : permet la détermination de la quantité de matière organique inerte.
  • L’indice de production(IP), l’index d’hydrogène(IH) et l’indice d’oxygène : sont calculés à partir du TOC, S1 et S2.

Exemples de présentation des résultats :

Log Géochimique :

  • La représentation des résultats d’analyses des échantillons d’un puits sous forme du Log, permet l’identification rapide des niveaux Roche-Mère.
  • Rock-Eval,
  • La méthode optique par microscopie

La méthode optique

Elle consiste à étudier la matière organique contenue dans les roches sédimentaires, au microscope pour déterminer :

  • La typicité de son kérogène : Lacustre, marin ou continental,
  • Son degré de maturation.

Paramètres déterminés :

  • Le type de matière organique : type I, type II, type III
  • L’IAT, l’Indice d’Altération Thermique
  • Le pouvoir réflecteur de la Vitrinite PRV ou Ro(%)

Exemples de la présentation des résultats :

Modélisation Géochimique et Thermique

La modélisation de l’enfouissement et de la maturation thermique est effectuée par le logiciel BasinMod-1D® 

Paramètres déterminés :

  • Diagramme d’enfouissement
  • Flux Thermique
  • Gradient géothermique
  • Gradient de maturation
  • Timing de génération
  • Diagramme du système pétrolier