Les gisements et indices miniers au Maroc se regroupent au sein de provinces
métallogéniques établies en liaison avec les grands événements géodynamiques qui
ont caractérisé la géologie du Maroc.

METALLOGENIE ET GEODYNAMIQUE AU MAROC

prov metallo maroc

Télécharger en .PDF

 

MINERALISATIONS DANS LE SOCLE EBURNEEN

Dans ce socle cratonisé, l'orogenèse éburnéenne est responsable de la formation de gisements aurifères de type or orogénique dont le plus important étant celui d'Iourirn (bouton­nière de Tagragra d'Akka). D'autres occurrences se trouvent dans les boutonnières de Kerdous, Zenaga, Ighrem et Tata. Dans ce socle, existe aussi des minéralisations pneumatolithiques à béryl, micas et feldspaths encaissées essentiellement dans des filons de pegmatites.

MINERALISATIONS LIEES AU CYCLE PANAFRICAIN

Minéralisations à Co-Cr Au-Cu liées à l'évènement de rifting pré-panafricain

Cet évènement a conditionné la genèse des minéralisations dans les deux domaines paléogéographiques qu'il a structurés :

  • Dans la plateforme, le rifting pré-panafricain est responsable d'une importante activité exhalative à l'origine des minéralisations de cuivre de Bleida ;
  • Dans le domaine océanique, on note principalement les minéralisations du district de Bou Azzer à Co-Au (liées génétiquement et spatialement aux serpentines) et les minéralisations aurifères de Tafrent dans le massif de Sirwa, encaissées par des amphibolites dans un contexte comparable à celui des roches vertes.

Minéralisations à métaux précieux dans le contexte arc

Dans ce contexte, les minéralisations les plus typiques sont localisées dans les massifs de Saghro et de l'Ougnat. Il s'agit des minéralisations à Au-Cu de Tiouit, du gisement argentifère d’Imiter, des minéralisations aurifères de Qalaat Mgouna, des minéralisations à W de Taourirt Tamellalt et de nombreuses minéralisations filoniennes polymétalliques comme Boumadine, Tizi Moudou, Assif Imider ainsi que les disséminations dans le Protérozoïque terminal dans la région de Ouarzazate.

Minéralisations de cuivre liées au bassin adou­dounien

Avec une typologie qui rappelle les kupferschie­fers, ces minéralisations (post-panafricaines) sont situées à la base de la transgression infracambrienne sur le socle protérozoïque de l'Anti-Atlas. Le contrôle paléogéographique de ces minéralisations cuprifères se manifeste par leur localisation à proximité et autour des paléoreliefs précambriens et leur situation dans un niveau stratigraphique régional.

MINERALISATIONS DU DOMAINE HERCYNIEN

Le cycle hercynien constitue également une province métallogénique très productive dont les minéralisations se répartissent en sous-provinces de la manière suivante:

Sous-province à amas sulfurés des Jebilet Guemassa

Elle est caractérisée par des minéralisations polymétalliques volcanogènes liées au volcanisme pré-orogénique de la Meseta occidentale. Les gisements les plus importants pour ce type sont: Hajar, Draa Sfar, Kettara et Koudiat Aïcha.

Sous-province a minéralisations péribatholitiques du Maroc central

Le terme de province métallogénique ne traduit pas avec fidélité la répartition de telles minéralisations car celles-ci se rencontrent partout au Maroc hercynien. Il est donc préconisé d'utiliser la notion d'époque métallogénique hercynienne qui se traduit par des minéralisations autour des granitoïdes hercyniens. Dans le Maroc central, nous avons les minéralisations pneumatolithiques ou à départ acide à étain d'Achmmach, le gisement d'étain d'El Karit, le filon de fluorine d'El Hammam, celui à F-Pb-Ba-Ag de Zrahina, les concentrations pyrométasomatiques à Sn- W autour du granite de Ment et les filons à Pb-Sb ou Pb seul dont le plus important étant celui de Tighza. Dans les jebilet, nous avons les skarns de Sidi Bou Othmane, Argent de Koudia El Beida et de Koudiat Hamra et enfin, dans le Haut Atlas, existent le gisement pyrométasomatique à W-Cu-Mo d'Azegour et les minéralisations de W-Sn-Cu-Au autour du massif de Tichka.

Récemment, de nouveaux types de minéralisations hercyniennes ont été mises en évidence comme celles de Jbel Malek (Au) (région de Tan-Tan) et Azouggar N’Tilili (Pb, Zn, Ag, Au) (région de Bas Draa).

MINERALISATIONS DU DOMAINE ALPIN

Le cycle alpin se caractérise par des minéralisations de métaux de base et de roches et minéraux industriels. En dehors des minéralisations filoniennes de la phase pré-atlasique et de la compression post­-jurassique, de nombreuses minéralisations sont stratiformes et générées dans un contexte sédimentaire lié aux différents cycles de transgressions marines. En raison de la très large répartition géographique des minéralisations, il est préférable de les classer par époque métallogénique et/ou phase tectonique.

Minéralisations filoniennes BPGC de la phase pré-atlasique

Cette phase cassante est responsable de nombreuses minéralisations filoniennes, de basses températures encaissées soit dans le socle paléozoïque soit dans les couvertures du Trias-Jurassique. Nous signalons principalement les filons plombifères de Tafilalet et Addana, les filons de Pb-­Cu-Zn des Jebilet et du Haut-Atlas central et les filons de barytine des Jebilet occidentales et du Haut-Atlas.

Minéralisations stratiformes à la base des transgressions

Pour ce type de minéralisations formées dans un contexte sédimentaire, le contact socle couverture a joué un rôle paléogéographique très important dans la concentration des métaux.

Dans le Trias, les principales minéralisations sont celles de type red­-bed plombifère de Zayda, les occurrences de cuivre d'Argana et les concentrations de sel gemme, de gypse et de potasse de Mohammedia et de Safi. Dans le Jurassique existent des gîtes stratifor­mes de manganèse de Bou-Arfa et de Tiharatine, le red-bed à Pb-Cu de Sidi-Rahmoune et les gisements de gypse et d'anhydrite du bassin de Safi. Dans le Crétacé, les minéralisations les plus importantes sont les concentrations de manganèse d'Imini, les minéralisations à plomb, zinc et cuivre de Merija et de Tansrift, les minéralisations phosphatées dans les bassins de Khouribga, Gantour, Oulad Abdoun et Bou Kraa et les marnes et les schistes bitumineux dans les secteurs de Tarfaya, Boujdour, Timahdit et de Tanger.

Minéralisations Pb-Zn de type Mississipi Valley

Pour ce type de gisement, le Jurassique constitue une importante époque métallogénique. Ce sont des minéralisations stratoïdes kastiques ou filoniennes, encaissées par des dolomies. Les gisements les plus importants sont ceux de Boubker-Touissit, Beddiane, Oued Mekta et Mibladen. On rencontre aussi de tel­les minéralisations dans le Haut-Atlas oriental et central et sont le plus souvent localisées à proximité des intrusions basiques. Dans le Rif, il est intéressant de citer le gisement Pb-Zn d'Adeldal situé dans la dorsale calcaire et encaissé par une dolomie zébrée du Trias.

Minéralisations liées aux intrusions basiques

Ce sont les occurrences de nickel associées aux intrusions de gabbros troctolitiques dans le Haut Atlas central (Tassent et Tirrhist).

Minéralisations liées au volcanisme néogène

Les principaux gisements associés à ce volcanisme sont les concentrations de bentonite et de perlite dans le Rif oriental. Les principaux gisements de bentonite sont ceux de Gourougou, de Tidiennit, d'Amjar, de Terbia, d'Ihammachene, d'Azzouzet, d'lbourhardain, d'Ikasmeouen et d'Oued Zemmour. Pour la perlite, le plus important gisement étant celui de Tidiennit.

Les placers

Les principaux placers se localisent sur le littoral marin. Le plus important étant celui à Zr-Ti de Bouissafen dans la région de Tarfaya. Des occurrences de même type sont localisées dans les régions Safi, Essaouira, Agadir et Saïdia. Sur le granite d'Oulmès, existe un placer éluvial à cassitérite.

DOMAINES OROGENIQUES

SITES GEODYNAMIQUES

MINERALISATIONS

ARCHEEN
(Dorsale Aghaylas, chaîne de matalla)

RIFT

- Carbonatites à Fe, U, Terres rares, Ta, Nb (Glibat Lafhouda, Twihinate)
  - Veines aurifères (Lafwila)

EBURNEEN

SOCLE CRATONISE

- Or orogénique (Iourirn)
  - Beryl (Indices de Zenaga)

PANAFRICAIN

RIFTING EN PLATEFORME / BASSIN ARRIERE ARC

- Cu exhalatif (Bleida)
  - Co-Cr / Co - Au liés aux ophiolites (Bou-Azzer)
  - Au dans amphibolites (Tafrent)

ARC PLUTO – VOLCANIQUE

- Au - Cu dans veines mésothermales (Tiouit)
  - Ag dans veines épithermales (Imiter)
  - Au dans veines pneumatolitiques (Qalâat Mgouna)
  - Cu volcanogène (Tizi Moudou…)
  - W en veines (Taourirt – Tamlalt)

PLATEFORME INFRACAMBRIENNE

Cu de type kupper schieffer de l’Anti-Atlas occidental (Tazalaght,   Tizert…)

HERCYNIEN

RIFT INTRACONTINENTAL / ARRIERE ARC

VMS des Jebilet - Guemassa (Hajjar - Draâ Sfar - Kettara)

CONTEXTE POST – COLLISIONEL

Filons de départ acide (Sn : Achmmach, El Karit, Fluorine (El Hammam),   gisements pyrométasomatiques (W, Cu, Mo, Azegour…), Jbel Malek (Au) et   Azouggar N’Tilili (Au, Pb, Zn, Ag)...

ALPIN

BASSINS CONTINENTAUX ET DE PLATEFORME

Trias : Zeida (Pb) - Evaporites Jurassique : Bou Arfa (Mn) Touissit -   Boubeker (Pb)

Bentonite et Perlite du Rif