| Géologie | Géophysique | Télédétection | Géochimie

A l’ONHYM, les techniques de géochimie appliquée à l’exploration minière tiennent compte des conditions morpho-climatiques du pays, du contexte géologique et du type de gisement ciblé. Le développement de ces méthodes se greffe sur celui des techniques analytiques multi- élémentaires et de l’outil informatique.

Cette technicité a été acquise par l’équipe de géochimie à l’aide des travaux propres ou en collaboration avec des partenaires internationaux. Plusieurs méthodes sont couplées lors de la même campagne.

L’ONHYM présente une grande maîtrise dans la conduite des campagnes de géochimie pour la recherche des métaux précieux et des métaux de base dans des contextes géologiques variés.

Les méthodes :

L’alluvionnaire : méthode de recherche à caractère qualitatif, permettant de détecter les minéraux lourds résistants à l’altération et au transport tels que l’or, wolframite-cassitérite. …C’est une méthode très efficace pour la recherche de l’or en climat aride. Le stream-sédiment : les éléments métalliques sont transportés sous forme chimique et sont piégés par les hydroxydes de fer et de manganèse.

La géochimie sol : pratiquée dans les zones couvertes par un sol résiduel. Réadaptée au Maroc en raison de la rareté des sols résiduels, elle est wappliquée à la suite de la campagne alluvionnaire ou stream-sédiment.

La lithogéochimie (géochimie roche) : c’est la phase ultime d’un programme de géochimie permettant de déterminer l’anomalie primaire sur la roche mère. Utilisée aussi pour la caractérisation géochimique des altérations hydrothermales…

La mercurométrie : elle est basée sur la mesure des émanations du mercure sous forme de gaz. Utilisée avec succès au Maroc pour la recherche des minéralisations argentifères type Imiter.

L’hydrogéochimie : au cours de leur circulation à travers les structures ou couches minéralisées, les eaux se chargent en éléments métalliques. De ce fait, l’analyse des eaux de source ou de puits est révélatrice des minéralisations traversées.

L’interprétation des données de la géochimie est réalisée par leur intégration dans le contexte géologique à travers le SIG (Software ArcGis)

Le BLEG (Bulk Leach Extractable Gold) : est une méthode d’exploration géochimique utilisée pour l’exploration régionale ou de détail des métaux précieux surtout l'or. Il a été testé et appliqué avec succès dans différents contextes géologiques et cadres climatiques. Il est utilisé, pour détecter l’or fin dans la fraction argilo-silteuse des cours d’eau. Le BLEG a une très bonne reproductivité dans les résultats et une détection limite très basse.